Histoire des archives de l’UCL

L’Université catholique de Lille, officiellement créée en novembre 1875 eut pour premier recteur un historien, Mgr Hautcœur, qui constitua, dès les origines jusqu’en 1888, un fonds d’archives…Il prit un soin tout particulier à conserver et à classer les papiers concernant les préliminaires, la fondation et la vie de l’établissement qu’il dirigea pendant quatorze ans (1874-1888).

Mgr Baunard qui lui succéda, utilisa ce beau matériel, notamment pour l’écriture des deux frères, dédié aux fondateurs de l’Université, Philibert Vrau et Camille Féron-Vrau.
Nous devons à un autre historien Mgr Lesne, recteur de 1920 à 1940, le plan de classement alphanumérique et administratif de ces archives. Archives du Rectorat avant tout, elles furent pendant longtemps conservées dans le bureau même du Recteur qui en était le conservateur. Elles lui servirent pour écrire son Histoire de la fondation de l’Université Catholique de Lille (1874-1877) parue en 1927.
L’importance des documents conservés, ainsi qu’une réorganisation interne, a permis de constituer en 1958, un vrai service d’archives géré par un archiviste qui s’efforça de collecter et de centraliser le plus grand nombre de documents. Il combla aussi les manques afin de faire de ces archives « la mémoire du passé ». Mais il n’existe pas alors, de règlement qui imposent aux différentes entités des versements réguliers d’archives. Les  statuts des facultés précisent que chacune d’entre elles ait un fonds propre.
Le Chanoine Melchior, ce premier vrai archiviste a su développer le plan de classement de Mgr Lesne et laisser un inventaire finement détaillé de ces archives du passé.
Les successeurs du Chanoine, sont des conservateurs, certes, mais ayant de lourdes charges d’enseignement ou d’administration. En effet, le Frère Jean-Pierre Ribaut (conservateur de 1974 à 1999) qui fit son apprentissage auprès du Chanoine Melchior, était avant tout enseignant-chercheur en Lettres Modernes et Vice-doyen de la Faculté Libre des Lettres et des Sciences Humaines. Il en a profité pour publier de nombreux articles sur l’histoire de la Catho, notamment dans la revue de l’Université Ensemble. Son parcours est si riche qu’il est impossible de le décrire en quelques lignes. Cependant, il faut noter  son adhésion active à l’Association des Archivistes de l’Eglise de France, qui regroupe aujourd’hui, environ 300 adhérents, où il joue encore, entre autres, un rôle conséquent de médiateur entre les grandes institutions d’Etat, comme la Direction des Archives de France, avec qui il a toujours entretenues d’excellentes relations, ce qui a premis à de nombreux adhérents de pouvoir se former auprès des meilleurs experts en archivistique.
Quant à Madame Catherine Masson (conservatrice de 1999 à 2007) qui le remplaça, fut  elle-aussi enseignant-chercheur et maître de conférences en Histoire Contemporaine à la faculté et perpétuant la tradition littéraire du frère Ribaut concernant les archives historiques, elle rédige, maintenant qu’elle en a le temps, un bel ouvrage sur l’Histoire de l’UCL qui devrait sortir des presses du Septentrion, au cours du second semestre 2010.
Ces deux derniers furent pendant un temps, assistés par une aide-archiviste, Corinne Desmettre, alors bibliothécaire à mi-temps et qui prendra, à temps plein, la direction du service en 2007, après le départ de Madame Catherine Masson. La mission des Archives s’étant étendue au records management* et compte tenu de la nouvelle politique des archives et des contraintes et règlements en vigueur, elle a été assistée par Audrey Macquart.
Corinne Desmettre a quitté l’Université Catholique de Lille. Elle travaille aujourd’hui aux archives des Scouts et Guides de France.
Avant la création du Service du Patrimoine et des Archives en 2012, Cécile Caron et Audrey Macquart ont travaillé en binôme.
Le Service du Patrimoine et des Archives est aujourd’hui sous la direction de Denis Vinckier, directeur du Patrimoine de l’Institut Catholique de Lille qui manage une équipe constituée :
– d’une attachée du Patrimoine, spécialisée dans les archives. Elle est plus spécialement en charge de la conservation et la valorisation des archives historiques. linda.vendeville@univ-catholille.fr 03 59 31 50 15
– d’un conservateur du Patrimoine scientifique, Benoit Hubert, en charge de la conservation et la valorisation des collections scientifiques.
Un collaborateur de bibliothèque assiste le service dans la gestion des ouvrages précieux et anciens.
*JO n°0094 du 22 avril 2009 page 6949
texte n° 83 -NOR: CTNX0908579K

Termes et définitions :  Gestion de l’archivage ; Équivalent étranger : Records management.

Domaine : Tous domaines.
Définition
: Organisation et contrôle de la constitution, de la sélection, de la conservation et de la destination finale des documents d’une administration, d’une entreprise ou d’un organisme.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :